Les vertus de l’eau chaude

Boire de l’eau chaude est un remède trop souvent négligé en raison de sa simplicité. En Médecine Traditionnelle Chinoise tout comme en Ayurvéda, boire de l’eau chaude est un remède simple et naturel. L’eau chaude est absorbée plus facilement par notre corps, car il n’a pas besoin de réchauffer l’eau avant de l’assimiler. L’eau chaude nous aide à éliminer plus facilement les toxines de notre organisme et active la circulation, stimule notre système immunitaire, a une action favorable sur notre système digestif, facilite l’activité cérébrale tout en apaisant le système nerveux et tonifie les muscles.

Commencez la journée en buvant une tasse d’eau chaude le matin. Ensuite, buvez-en tout au long de la journée, par petites gorgées, mais pas pendant les repas. Cette pratique quotidienne s’avère d’une très grande efficacité pour entretenir notre état de santé et contribue à éliminer les diverses toxines qui entravent le bon fonctionnement de notre organisme.

L’eau chaude est un remède simple et naturel. Les autres boissons chaudes, comme, par exemple les thés ou infusions ne la remplacent pas, car la présence de substances végétales entraîne un processus digestif qui retarde son assimilation.

Remèdes maison : Infusion de Sauge

La sauge (Salvia officinalis) est connue pour ses propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires et astringentes. Elle est utilisée en cas de troubles respiratoires, de nervosité, d’agitation, de maladie du foie, de migraines et de troubles digestifs. En outre, elle a un effet anti-transpirant et est utilisée en cas de sueurs nocturnes. La sauge soutient également la fonction du système nerveux.

La sauge contient : huiles essentielles (pinène, salviène, thuyone, cinéol, bornéol, camphène), saponine, tanins, résine, acides, mucilage, sels, vitamines, œstrogène, asparagine.

Usage culinaire

Les feuilles sont employées comme aromates en cuisine, tout particulièrement dans les marinades et dans l’assaisonnement du gibier. Les fleurs sont utilisées dans l’industrie alimentaire pour la confection de confitures.

Utilisation :

Versez de l’eau bouillante sur 3 feuilles fraîches de sauge et laisser infuser 5 à 10 minutes : à boire 2 fois par jour.

La sauge est aussi utilisée en infusion pour se gargariser, en cas de pharyngite, d’enrouement, de mal de gorge ou d’inflammation des gencives.

Remèdes maison : Masques à base d’argile

L’argile est utilisée depuis la nuit des temps pour ses propriétés bénéfiques pour la santé. Elle est riche en silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse, ce qui explique ses propriétés thérapeutiques.

Masque à base d’argile

L’argile verte est conseillée pour les peaux normales à grasses. Elle élimine les impuretés de la peau, normalise la sécretion de sébum, lisse la peau et resserre les pores. La peau est mieux alimentée et la circulation est activée. De plus, le ph naturel de la peau est ajusté.

Pour préparer un masque à l’argile, n’utilisez jamais d’ustensiles en métal, afin d’éviter une réaction chimique. Utilisez un bol en céramique, verre ou plastique. Afin d’obtenir une pâte homogène, versez d’abord l’argile et ensuite ajoutez de l’eau de rose ou de camomille, petit à petit. Attendez que l’argile ait absorbé l’eau avant de mélanger. Si nécessaire, rajouter un peu d’eau de rose ou de camomille, jusqu’à obtention d’une pâte pas trop liquide. Étalez le masque à l’aide d’une spatule ou d’un pinceau sur le visage et le cou, en évitant le contour des yeux.

Attendez environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le masque soit sec, puis rincez à l’eau tiède. Pour les peaux très sèches utilisez plutôt de l’argile blanche et pour les peaux sensibles utilisez l’argile rose. Ce masque peut être appliqué une à deux fois par semaine.

Utilisation de l’argile en cas de blessures

L’argile peut également être utilisé en cataplasme sur des blessures, grâce à ses propriétés cicatrisantes, bactéricides et antiseptiques. Préparez une pâte plus épaisse avec de l’eau de source ou de camomille et appliquez la pâte en couche épaisse sur la blessure. Couvrez d’une gaze et laisser reposer une demi-heure. Renouvellez l’application plusieurs fois par jour jusqu’à l’amélioration de la blessure.

Remèdes maison : à base de Sureau

Le Sureau noir (Sambucus nigra)

Description

Le sureau noir appartient à la famille des Adoxacées. Il existe environ 20 à 30 espèces de sureau différentes dans le monde, les plus connus sont le sureau noir, le sureau rouge et le sureau hièble. Il pousse généralement comme un arbuste ou un arbre, qui peut atteindre jusqu’à plusieurs mètres, ayant des fleurs blanches ou de couleur crème qui se transforment ensuite en petits bouquets de baies noires. La floraison est de mai à Juillet. Après elles se fanent et laissent place aux baies noires qui sont légèrement toxique lorsqu’elles sont crues.

Le sureau est tellement répandu qu’il n’est pas nécessaire de le planter. Toutefois, si tel est le cas, les graines doivent être semées en période de froid, de sorte qu’elles aient le temps de germer. Il pousse sur presque tous les sols, mais aime le plein soleil et les endroits semi-ombragés et le sol argileux.

La récolte :

Il faut distinguer ce que vous voulez recueillir :
Les fleurs sont recueillies comme des grappes entières de mai à juillet et séchées. Secouez ensuite les tiges et conservez les à l’abri de la lumière.
Les baies mûres sont recueillies entre août et octobre. Les baies non mûres sont jetées. Les baies fraîches doivent être utilisées aussi rapidement que possible. Si vous voulez des baies séchées, il est recommandé de les sécher dans le four à moins de 40 degrés avec la porte ouverte.

Utilisation :

Le sureau a beaucoup d’utilisations, comme le thé, la confiture ou le sirop, en tant que remède maison. Les fleurs de sureau contiennent des huiles essentielles, des tanins, des flavonoïdes, des stérols et des glucosides, qui, utilisé comme infusion, aident en cas de rhumes.

Les baies (toxiques lorsqu’elles sont consommées crues !) contiennent des nombreuses vitamines, des acides de fruits, du fructose, des flavonoïdes et des minéraux. Les baies sont également laxatives et diurétiques, renforcent le système immunitaire et sont souvent utilisées en cas de sciatique.

Les remèdes maison

Thé de sureau :

2 cuillères à café de fleur de sureau avec 250 ml d’eau bouillante, les égoutter, il peut être un peu raide pendant 10 minutes.
Ce thé est conseillé en cas de rhume ou de grippe. Il renforce le système immunitaire, est légèrement diurétique et laxatif.

Compote de sureau :

Ajoutez 500 g de baies de sureau nettoyées à 150 ml d’eau, 3 cuillères à soupe de sucre de canne, une pincée de cannelle et environ 10 prunes séchées dans une casserole. Remuez le tout à feu doux jusqu’à obtenir une compote. Vous pouvez aussi passer le tout au tamis. En manger une cuillère à soupe chaque jour.

Sirop de sureau:

Portez à ébullition 2 kg de baies de sureau avec 2 kg de sucre candi brun et assaisonner au goût avec un peu de citron. Ce sirop soulage les symptômes de la toux et le rhume. Prendre 1 cuillère à soupe dès les premiers symptômes. Il peut aussi être dilué avec de l’eau (1 c-à-s par verre d’eau) lorsque vous avez soif.